betwinner istanbul escort kartal escort yeni bahis siteleri bonus veren siteler

Le mardi 8 août 1820, Souvenirs du Mameluck Ali : « étant de service, l’Empereur me sonna et me demanda un potage ; il était dans son lit de la chambre à coucher. J’allai sur-le-champ éveiller le cuisinier pour qu’il en préparât un. En attendant, je disposai sur un plateau d’argent ce qui était nécessaire. Tout étant prêt, l’Empereur se mit sur son séant, et j’étendis sa serviette de manière qu’il pût s’en servir ; ensuite je plaçai le plateau sur les coussins comme je l’avais fait mainte et mainte fois. Sur le plateau était la casserole contenant le potage, une grande cuiller pour le servir, une assiette et un couvert. L’Empereur s’était servi, il avait déjà avalé quelques cuillerées de son potage, lorsqu’il prit le plateau et le jeta sur le tapis en me disant que je le brûlais. Au travers du plateau, il avait senti la chaleur de la casserole. « Appelez Marchand », ajouta-t-il, avec un mouvement d’humeur. Quelque peu étourdi de ce que l’Empereur venait de faire, j’allai éveiller Marchand, qui vint aussitôt. À mon retour, je ramassai le plateau ainsi que les autres pièces, je ramassai aussi le riz ou le vermicelle et nettoyai la place tant bien que mal. Après quoi j’allai faire préparer un autre potage, que Marchand lui servit, mais en mettant seulement sur le plateau l’assiette remplie et le couvert. Ce moment d’humeur passa comme tous les autres, la cause n’ayant rien de sérieux ; ce qu’il y avait de bon chez l’Empereur, c’est que, la main tournée, il ne pensait plus à rien. J’en fus pour la peine du nettoyage. »


c99,r57,wso,b374k,mini,c99.txt,r57.txt,wso.txt,b374k.txt,mini.txt,php shell,r57 shell,c99 shell,wso shell,b374k shell,mini shell,asp shell,aspx shell