Le jeudi 5 octobre 1820, l’empereur est très faible. Déjà, la veille, il était rentré extrêmement fatigué par sa promenade à Sandy Bay et s’était mis au lit à 2 heures de l’après-midi.
Ce jour-là donc, « L’empereur continue à se plaindre du mal de tête qui est cependant moins violent qu’hier ; la douleur au foie est beaucoup augmentée et s’étend jusqu’à l’épaule droite ; une pesanteur incommode et une douleur profonde se font encore sentir dans l’hypocondre gauche. Quant aux autres symptômes, ils n’offrent pas de changement sensible. L’empereur fait un peu d’exercice au jardin. » (Rapport d’Antommarchi)