Saint Helena
Napoleonic Heritage 
Ltd

Nos Missions

Créée le 14 octobre 2015, la Saint Helena Napoleonic Heritage Ltd (SHNH) est une association à but non-lucratif de droit hélénien, dont l’objectif est de conserver la mémoire de l’Empereur à Sainte-Hélène.
La SHNH s’est vue déléguer la gestion quotidienne des Domaines nationaux de Sainte-Hélène (Longwood, la vallée de la Tombe et les Briars) par le ministère des Affaires étrangères.

Ce contrat a été signé par :

  • M. l’ambassadeur Jean Mendelson, ambassadeur itinérant, ancien ambassadeur à Cuba et ancien directeur des Archives diplomatiques (Ministère des Affaires étrangères);
  • M. Mark Capes, gouverneur de Sainte-Hélène;
  • et M. Victor-André Masséna, prince d’Essling, président de  la Fondation Napoléon.
« Avec de l’audace, on peut tout entreprendre, on ne peut pas tout faire. »
Napoléon

Notre Organisation

La société est dirigée par un conseil des directeurs (board) composé d’un représentant de chacun des signataires :

  • la République française représentée par M. Michel Dancoisne-Martineau, directeur des Domaines nationaux de Sainte-Hélène ;
  • un représentant du Gouvernement de Sainte-Hélène (M. Dax Richards, Trésorier-payeur général de Sainte-Hélène) ;
  • la Fondation Napoléon (M. Thierry Lentz, directeur représenté sur l’île par Mme. Pamela Young).

Les comptes de la SHNH doivent être certifiés et sont publiés chaque année.
Les objectifs annuels de la société sont fixés par le directeur des Domaines nationaux de Sainte-Hélène. Dès la signature du contrat, la société s’organise pour récolter les recettes des entrées, des locations d’espace et de la boutique de souvenirs créée au sein des Domaines. Le solde de la souscription « Sauver la Maison de Napoléon à Sainte-Hélène » a été mis à la disposition de la société à titre de frais de premier établissement. La société ne fait pas de bénéfices et tous ses résultats seront affectés à l’entretien, à l’enrichissement des collections et au petit investissement.

Les contrats signés ne modifient en rien la propriété des Domaines nationaux qui reste à l’État. Le directeur des Domaines reste garant de la bonne utilisation, de la bonne conservation et du bon fonctionnement de l’ensemble.

Il en va de même de la propriété et de la conservation des objets et œuvres déposés par diverses institutions et qui forment le musée de Longwood. Rien ne change dans ces matières et ces œuvres ne sont en rien affectées par les contrats signés le 14 octobre.

De gauche à droite : Victor-André Masséna, prince d’Essling, président de la Fondation Napoléon ; l’ambassadeur Jean Mendelson, représentant le ministère français des Affaires étrangères ; Mark Andrew Capes, gouverneur de Sainte-Hélène.